Monastères and Eglises

Tout sur les monastères et les églises de Cythère.

Agia Varvara

Cette église se trouve dans la Capitale byzantine de Cythère, aujourd’hui appelée Paléochora. Elle a la forme d’une croix, elle a une petite coupole, mais elle ne possède plus de peintures murales. Elle fut édifiée au 13e siècle par des techniciens venant de Monemvasia. Son point distinctif est sa toiture, faite de plaques de schiste provenant […]

Agia Elessa

Sur une montagne qui ressemble à un bateau, au dessus de Livadi, il y a un monastère appelé Agia Elessa. Il doit son nom à une femme qui martyrisa à l’endroit où il a été construit. Elle était fille de Helladios, un riche seigneur du Péloponnèse. Chassée par son père pour s’être convertie au christianisme, […]

Agia Moni (la «Sainte-unique»)

Le monastère de Agia Moni se trouve à l’Est de Cythère, sur les collines au dessus de Diakofti. Le 23 septembre 1767, un berger nommé Viaros, trouva dans un buisson une icône de la Vierge avec l’inscription « L’unique de tous espoir » ainsi que l’image de Agios Georgios. L’épiscope de Cythère Nikiforos Mormoris a visité […]

Agioi Anargiri

Ce monastère a été construit en 1825 par le prêtre Mégalokonomos au site « Kséroulaki », près du village de Drymonas. Selon la légende, le prêtre essayait de collecter une somme d’argent afin de pouvoir édifier ce monastère. Un jour il décida d’aller à Constantinople (Istanbul) pour demander de l’aide. Là, il trouva un pirate […]

Agios Andreas

C’est un des temples chrétiens les plus importants de l’île. Il est situé au centre du village de Livadi. Sa forme actuelle (après cinq phases de construction) est celle d’une croix latine avec une petite coupole au milieu. L’église possède trois différents niveaux de fresques superposés. Le premier niveau date des 10e-11e siècles, le second […]

Agios Dimitrios à Pourko

Situé à Pourko, entre Livadi et Agia Elessa, cet ensemble de quatre églises dans un même bâtiment est bien surprenant. En effet, ces quatre églises forment une sorte de rectangle ayant une unique entrée à l’Ouest. L’église Sud est dédiée à Agios Dimitrios, celle du Nord-est à la Vierge, celle du Nord à Agios Nikolaos […]

Agios Giorgis sto Vouno

C’est un petit complexe de deux églises construites au sommet d’une montagne qui s’entrepose entre Avlèmonas et Agia Moni. L’une des deux églises est dédiée à Agios Giorgis (d’où le nom de l’endroit). C’est une petite église à la taille d’une grande chambre, à la toiture tuilée et son sol est couvert d’une mosaïque du […]

Agios Ioannis o en Krimno (Saint-Jean sur la falaise)

Cette petite église est située sur une falaise au dessus de Kapsali à une altitude de 60m. Elle est construite dans une cavité de la falaise et sur une grotte au dessus se trouvent deux cellules et une cuisine. Ces constructions furent jointes à l’église au 17e siècle, et ce petit monastère fut rénové en […]

Agios Nikolaos Krasas

La chapelle d’Agios Nikolaos Krasas est située au sud-ouest de l’église de Myrtidiotissa à Mavros Vrachos, près de la côte rocheuse. Selon la légende, en 1619, un capitaine nommé Kasimatis, naviguait avec son navire chargé de vin près de la côte ouest de l’île. Il fut menacé par une tempête. Il demanda de l’aide à […]

Agios Nikonne

C’est une petite église byzantine près du village de Potamos. Son architecture, un petit espace carré sous une coupole est propre à Cythère. Sur l’île il y a dix autres églises ayant ce style d’architecture.

Agios Pantéléimonne à Paléopoli

C’est une très petite église à espace unique et à la toiture tuilée. A l’intérieur est toujours conservé un arc d’une basilique paléochrétienne détruite depuis longtemps. La 1e Agence d’antiquités byzantines restaure actuellement Agios Pantéléimonne.

Agios Pètros

Situé au village de Arèi. C’est une petite église à la forme de croix latine, sans nef, et sa coupole est octogone. Il est estimé qu’elle a été construite au 13e siècle. Sur certains de ses murs il y a toujours des niveaux superposés de fresques byzantines et méta-byzantines.

Agios Théodoros

Agios Theodoros est le protecteur de Cythère. Il est né à Koroni (Sud du Péloponnèse) vers la fin du 9e siècle. Il grandit à Nauplie, où il se marie et a deux enfants. Cependant, son plus grand désir était de se faire moine. Il visite Rome et ensuite Monemvassia (citadelle médiévale au Sud-est Péloponnèse) et trouve […]

Estavromènos à Chora – L’église métropolitaine de Cythère

L’église de Estavromènos a été construite en 1660 sur les débris d’un autre temple, par l’épiscope de Cythère Philothéos Darmaros. A l’entrée de l’église il y a une inscription emmurée qui indique l’appartenance du bâtiment à la famille Darmaros. Sur l’inscription on peut aussi distinguer le blason de cette famille. L’église de Estavromènos est dédiée au jour […]

Panagia Kakopetriotissa

C’est une ancienne abbaye fondée au milieu du XVe siècle. Maria Venieri, membre de la noble famille vénitienne Venieri, tomba amoureuse d’un officier vénitien. Après leurs fiançailles, Venise entra en guerre et l’officier fut appelé aux armes. Beaucoup de temps s’écoula et les deux amants n’eurent plus aucun contact. Croyant que son fiancé l’avait abandonnée, […]

Panagia Myrtidiotissa et Panagia Orfani au Château de Chora

La grande église du château de Chora s’appelle Panagia Myrtidiotissa est a été bâtie en 1580 par les Vénitiens. C’était un temple catholique, initialement dédié à la « Vierge des Latins ». En 1806 elle a été transformée en église orthodoxe et dédiée à Panagia Myrtidiotissa. L’icône de Myrtidiotissa était gardée dans cette église protégée, […]

Panagia Myrtidiotissa

Le « Saint monastère de Myrtidia », abrite le symbole de la tradition et de l’héritage Cythéréen. C’est l’icône de Panagia Myrtidiotissa (la Madone des myrtes), symbole de foi orthodoxe pour des milliers de Cythéréens depuis qu’elle fut trouvée. Les émigrés ont toujours gardé dans leur esprit ce symbole qui les lie à leur lieu […]

Panagia Orfani à Mylopotamos

Environ 3km au Nord-ouest de Mylopotamos, au dessus d’un ravin à la verdure abondante, se trouve une petite grotte dans laquelle a été bâtie l’église de Panagia Orfani ainsi que quelques cellules aux alentours. Dans cette grotte, il y a bien longtemps, avait été trouvé une icône de la Vierge, au surnom Orfani (orpheline). Sa […]

Temples et monastères

L’île compte près de trois cents églises byzantines, post-byzantines et plus récentes. Voici les plus importants. Si vous souhaitez visiter les églises byzantines et les églises post-byzantines, contactez le Musée byzantin ou le Musée archéologique et demandez-leur de l’information. Il vaut également la peine de faire confiance à un guide doté de connaissances pertinentes.

Le plus important pèlerinage de l’île est celui de Panagia Myrtidiotissa. L’icône de la Vierge est l’héritage religieux le plus précieux de Cythère. Les autres lieux de pèlerinages sont Agia Moni, Agios Ioannis à Kremnos, Agios Elessas et le monastère de Saint Theodore.

Les temples byzantins les plus importants sont Agios Georgios dans la montagne, au-dessus d’Avlemonas, l’église Agios Andreas à Livadi, Agios Dimitrios à Purko, Agios Petros à Araios, Agios Nikon à Potamos, Agios Vlassis près de l’aéroport et Agia Varvara à Paleochora.

Plusieurs églises byzantines importantes sont encore situées dans la petite ville fortifiée en ruines de Paliohora (Agios Dimitrios), à la forteresse de Kato Chora Mylopotamos, dans la zone plus large de la colonie de Mitata et au château de Chora Cythère.

Dans de nombreuses églises byzantines, des hagiographies de style exceptionnel sont préservées. A Agios Giorgis, il y a une mosaïque avec différents thèmes décoratifs, des scènes de chasse et des méandres hellénistiques. Sur la base de la mosaïque, nous pouvons dater le temple aux environs du 7ème siècle après J.-C.

Malgré l’occupation vénitienne de Cythère pendant six siècles, le catholicisme n’a pas été imposé aux habitants de l’île. La foi chrétienne orthodoxe fut préservée et la seule église catholique fut celle de la Vierge des Latins dans le château de Chora, qui, après la fin de la domination vénitienne, devint une église orthodoxe dédiée à la Panagie Myrtidiotissa.

Les temples plus jeunes de Kythera ont plus d’intérêt folklorique, et sont utilisés et gérés par la Métropole de Sainte de Cythère et d’Antikythera.

 

Leave your comment
Click to access the login or register cheese