fbpx
Background Image
Pitsinades

Agios Theodoros est le protecteur de Cythère. Il est né à Koroni (Sud du Péloponnèse) vers la fin du 9e siècle. Il grandit à Nauplie, où il se marie et a deux enfants. Cependant, son plus grand désir était de se faire moine. Il visite Rome et ensuite Monemvassia (citadelle médiévale au Sud-est Péloponnèse) et trouve refuge dans une cellule. Vers 921 ap. J.-C. il va à Cythère, quand l’île était pratiquement désertée de ses habitants, chassés par les pirates Crétois. Agios Théodoros restera en tant que moine dans le monastère des Agios Sergios et Vakchos. Il meurt le 12 mai 922. Peu de temps après, des marins ont trouvé sa dépouille et l’ont enterré sur place. Le vieux monastère susdit fut reconstruit entre les 12e et 13e siècles par des architectes provenant de Monemvassia, qui l’ont dédié à Agios Théodoros. Au fil des siècles, ce nouveau temple est transformé en monastère, et est rénové en 1630 par l’épiscope de Cythère Athanasios Valerianos. Le monastère se trouve en dehors du village Logothetianika. A l’intérieur il y a aussi une école Anglaise qui fut restaurée et est aujourd’hui utilisée comme musée du monastère. Pas loin de là il y a les traces d’un ancien temple de Asclépios, dieu de la médecine.

Monastery tel: +30 2736033673

Open

Daily by prior arrangement

No Reviews

Post a Comment

Write a Review

cinq × 1 =

Όσιος Θεόδωρος

Get Directions

Des offres sur des établissements ici :
Cythère



Booking.com

Shares

5 + sept =

Password reset link will be sent to your email

0